Un plaisir à partager

Dans les vallées latérales du Valais, les exploitations agricoles étaient autrefois organisées de manière verticale (village – mayen – alpage) et vivaient au rythme de la transhumance. Dans les mayens (Préalpes), les paysans fabriquaient de petites tommes. Ces fromages servaient principalement à nourrir la famille. 

L’évolution structurelle de l’agriculture aidant, les paysans se mirent à livrer le lait à la fromagerie du village, cessant de transformer au mayen le lait qui y était trait. C’est ainsi que la production de tommes fut abandonnée en de nombreux endroits. Il y a quelques années, quelques fromagers valaisans eurent la bonne idée de renouer avec cette tradition fromagère presque oubliée. Ils se mirent à fabriquer selon les méthodes ancestrales de petits fromages gras à pâte mi-dure. Cette spécialité des mayens gagna vite la faveur des amoureux de fromages authentiques. Entretemps, la « Tomme valaisanne » s’est muée en véritable succès commercial.

Fiche signalétique

Région de production :             canton du Valais

Particularités :                             produit à partir de lait de vache cru entier, selon une méthode traditionnelle

Forme :                                         ronde, meules de 10 à 15 cm de diamètre

Poids :                                          de 0,6 à 1,6 kg la meule

Pâte :                                             lisse, souple, fine

Goût :                                             lacté, frais, soutenu par une note végétale et fruitée

Affinage :                                       6 semaines